L’hypoglycémie chez un diabétique

L’hypoglycémie se traduit par un taux de glucose dans le sang anormalement bas. On parle d’hypoglycémie quand la glycémie est inférieure à 0,80 g/l soit 4,5 mmol/l. Plus le taux est faible plus elle sera sévère et pourra avoir des effets graves allant jusqu’au coma diabétique.

Les symptômes de l’hypoglycémie

L’hypoglycémie chez un diabétique se traduit par différents symptômes :

Symptômes de l'hypoglycémie

  • transpiration
  • pâleur
  • faim
  • tremblements
  • trouble de la concentration, difficulté à exécuter un raisonnement, une tâche
  • troubles de l’élocution
  • changement brutal de comportement (colère brutale et inexpliquée, comportement inadapté…)
  • forte fatigue, somnolence
  • difficulté à marcher
  • tête qui tourne
  • sensation brutale de chaleur
  • palpitations cardiaques

Les symptômes varient suivant les personnes diabétiques, l’équilibre du diabète et la sévérité de l’hypoglycémie. La plupart de ces symptômes résultent d’un mauvais fonctionnement du cerveau (qui n’est plus assez alimenté en glucose) et de réactions de l’organisme : sueur, adrénaline.

Les gestes à réaliser pour une hypoglycémie légère

Dès qu’une hypoglycémie est perçue (à toujours vérifier par un test de glycémie), il faut prendre du glucose autrement dit du sucre ou des aliments riches en glucose (barre de céréales, barres chocolatées, compotes, lait concentré, pâtes de fruits..). Ces aliments qualifiés de « sucres rapides » permettent de faire remonter la glycémie assez rapidement (en quelques minutes).

Les gestes à réaliser pour une forte hypoglycémie

Parfois, l’hypoglycémie est soudaine ou perçue trop tard, et il devient difficile d’ingérer ou même de faire ingérer des aliments sucrés. Dans ce cas là, il faudra privilégier de l’eau avec du sucre ou une boisson sucrée qui permettra également de faire remonter rapidement le taux de sucre.
Dans le cas d’une crise d’hypoglycémie, le diabétique n’est pas du tout conscient qu’il est en hypoglycémie et il perd parfois connaissance.

Malgré une très forte hypoglycémie qui peut paraître violente (cris, hurlements, convulsions, bave, pupilles très dilatées…), il faut essayer en premier lieu de faire ingérer des aliments (lait concentré) ou une boisson sucrée qui ne nécessite pas de mâcher. Si même faire ingérer une boisson devient impossible (fortes convulsions, mâchoires fermées…), il faudra administrer une dose de glucagon à l’aide d’un kit d’urgence de glucagon prévu à cet effet, par injection sous-cutanée ou intramusculaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiêe. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Effacer le commentaireEnvoyer