Le diabète est l’une des maladies les plus répandues dans le monde puisqu’il couvre 6,8% de la population mondiale et il est à ce titre qualifié de pandémie.

Il existe 2 principaux types de diabète :

La principale caractéristique de cette maladie est un excès de sucre dans le sang dû à une défaillance du pancréas qui ne produit plus d’insuline (type 1), pas assez d’insuline (type 2) ou produit une insuline ayant un effet moins important sur ses récepteurs (insulinorésistance). L’insuline est une enzyme naturelle produite par le pancréas qui permet de faire baisser le taux de sucre dans le sang.

Quand on n’a pas de diabète ?

Les aliments sont composés de lipides, protides et glucides. Ce sont eux qui fournissent l’essentiel de l’énergie dont a besoin le corps pour fonctionner, qui passent dans l’intestin puis rejoignent la circulation sanguine.

Quand on mange, le taux de sucre dans le sang augmente, les glucides sont alors essentiellement transformés en glucose. Le pancréas détecte l’augmentation de la glycémie. Les cellules béta de celui-ci regroupés en amas, appelés îlots de Langerhans, sécrètent de l’insuline. Celle-ci permet au glucose de pénétrer dans les cellules des muscles, des tissus adipeux ainsi que dans le foie où il va pourvoir être transformé et stocké. Ainsi, la glycémie peut augmenter légèrement puis revenir à un taux normal, et le glucose être converti en réserves et en énergie. Chez les personnes atteintes de diabète, ce système ne fonctionne pas.

Comment sait-on qu’on a du diabète ?

On sait qu’on a du diabète par un dosage de la glycémie pratiqué en laboratoire. Un diabète est avéré quand la glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1,26 G/L à deux reprises, ou à n’importe quel moment de la journée égale ou supérieure à 2 G/L.

Le traitement du diabète

Le diabète est une maladie nécessitant un traitement quotidien, un suivi journalier et une bonne hygiène de vie. En plus de médicaments antidiabétiques par cachet ou par injection d’insuline, des glycémies doivent être réalisées plusieurs fois par jour ainsi que des examens chaque trimestre (hémoglobine glyquée) pour vérifier l’équilibre général du diabète.

Le suivi par un spécialiste (diabétologue/endocrinologue) est indispensable pour le traitement du diabète à la fois pour la prescription du traitement, mais aussi pour les recommandations et conseils donnés afin d’équilibrer au mieux son diabète et mieux vivre avec.